Mompox – La vida a la orilla del Magdalena

Colombie. 42°C à l’ombre. Les rues sont désertes ou presque. Mompox semble vivre au ralenti le long du fleuve Magdalena. Le temps paraît figé dans cette petite ville à l’architecture coloniale, plongeant le visiteur dans le Macondo de Gabriel Garcia Marquez. En fin de journée, les pêcheurs profitent d’une température légèrement plus clémente pour retourner dans les cienagas, les mangroves aux alentours, pour jeter leurs filets. La nuit venue, la habitants s’approprient les places et les terrasses, alors désertes quelques heures plus tôt, profitant de la douceur des soirées. Il ne fait plus que 32°C.

Située au bord du fleuve Magdalena, à environ six heures de Carthagène, la ville de Mompox est l’un des plus beaux joyaux de l’époque coloniale qu’offre la Colombie. Déclarée patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO, cette cité fondée au XVIe siècle par les Espagnols mise sur sa tranquillité et son architecture pour attirer les touristes en quête d’authenticité.